Décès de Panamarenko

Publié le 15.12.2019

Panamarenko nous a quittés. Sans doute a-t-il emprunté l'une de ses machines absurdes pour rejoindre l’horizon que sa pensée scientifico-poétique n’a cessé d’explorer.

Au fil de ses œuvres, il n’a eu de cesse de renouer avec ce désir de compréhension du monde à travers un regard qui faisait de la technique une méthode de déchiffrement de la beauté de l’univers. L’exposition que les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) lui ont consacrée en 2005-2006 se voulait complète sinon exhaustive. Elle a été l’occasion d’une complicité étroite entre les équipes des Musées royaux et l’artiste qui profita de cet événement majeur (plus de 90.000 visiteurs) pour annoncer son retrait de toute activité artistique.

L'ensemble des équipes des MRBAB tiennent à lui rendre un vibrant hommage et présentent à sa famille ainsi qu’à ses proches ses plus sincères condoléances. Jusqu’à la fin de l’année, les visiteurs pourront retrouver « Nuage tonnant » (1971) dans le grand hall d’entrée du musée (accès libre).